LA CHAPELLE SAINTE-ANNE

LES VITRAUX
ESSAI D’ETUDE HISTORIQUE ET ICONOGRAPHIQUE

L’Association des amis du Bhx Maurice Tornay exprime sa reconnaissance et ses remerciements à M. René Darbellay, d’Orsières, artiste chargé de la réalisation des vitraux de l’aimable autorisation accordée de publier ses explications relatives aux vitraux de la Chapelle St-Anne, à la Rosière.

LES VITRAUX DE LA ROSIERE

14 AOÛT 1994 – 300 ANS DE LA CHAPELLE ET BENEDICTION DES VITRAUX EN LA FETE DU BIENHEUREUX MAURICE TORNAY

J"e me suis inspiré du livre écrit par Jacques Darbellay et Claire Marquis-Oggier : «LE BIENHEUREUX MAURICE TORNAY – UN HOMME SEDUIT PAR DIEU ».

A partir de cet ouvrage, j’ai retenu 4 thèmes :

1. L’homme séduit par Dieu : la jeunesse de Maurice
2. L’homme appelé par Dieu : la fonction de prêtre
3. L’homme envoyé par Dieu : le missionnaire
4. L’homme offert à Dieu : le martyr.

 

PREMIER VITRAIL: L'HOMME SEDUIT PAR DIEU

Il se situe vers l’autel. L’Homme séduit par Dieu Texte tiré du livre : « Soyons attentifs à des signes encore ténus. Son frère Louis, de sept ans son aîné, note : « Tout petit, Maurice était
énormément rêveur et observateur. Il restait longtemps immobile, assis à la même place, il regardait je ne sais quoi, observant tout, le visage déjà empreint de tristesse ».

On y voit le Christ en croix. Maurice Tornay, enfant, était souvent assis sur les sommets, aux Crêtes, quand, berger, il contemplait l’œuvre de Dieu. Il représente les hommes baignés par le sang du Christ. Au loin, les montagnes en bleu (tout ce qui est d’essence divine est bleu), la lumière (couleur or), la création (couleur verte) et dans les extrémités, la couleur violette représente la mélancolie, la solitude mais aussi la paix, la sérénité.

 

 

DEUXIEME VITRAIL: L'HOMME APPELE PAR DIEU

Texte tiré du livre :
« -Maman, est-ce mieux de devenir prêtre ou régent ?
-C’est mieux de devenir prêtre.
-Et bien ! moi, je veux devenir prêtre. »
« C’est à partir de ce moment-là que j’ai eu la vocation. »

Un chemin mène au corps du Christ représenté par l’hostie (hostia en latin signifie victime sacrifiée), et présenté à l’humanité par le prêtre. Trois rayons partent du Corps du Christ et encadrent et
accompagnent l’homme appelé, le chemin et la terre. Dans ce vitrail Maurice Tornay se met en route et répond à l’appel de Dieu qui lui a dit : « Laisse tout et suis moi ».

 

 

TROISIEME VITRAIL: L'ENVOI

Texte tiré du livre : Allez, enseignez toutes les nations ! « Le père Tornay comprend bien que le Tibet est une nation chère à Dieu qui continue à arroser son sol du sang des « témoins » ». « Je vais vers
ces gens assis à l’ombre de la mot ».

Il est décidé de porter la parole du Christ (la bible dans sa main gauche) et la foi chrétienne (la croix du Christ dans sa main droite) à la communauté de Yerkalo. Il a plus de trente élèves auxquels il tente
d’apprendre à prier. On découvre le Bienheureux Maurice Tornay au contact avec la population tibétaine représentée ici par les enfants. Il est au milieu d’eux et un rayon lumineux vient éclairer, porter cette population martyrisée par les lamas.

 

 

QUATRIEME VITRAIL: LE MARTYR

Texte tiré du livre : « Toutes les lettres du Père Tornay dessinent en filigrane un chemin vers le dépassement de soi par l’amour des autres, la sanctification des joies et des peines, par l’offrande, le sacrifice. » Soudain, dans un lieu nommé Thotong, un lieu « propice à l’embuscade » quatre lamas armés font irruption des sous-bois.

« Vous avez daigné venir » disent-ils, et aussitôt mettent en joue leurs fusils. »

« Ne tirez pas ! » crie le père, mais déjà Doci – qui portait visiblement son arme inoffensive – est atteint. Il s’écroule et Maurice, tombant à genoux près de lui, lui donne l’absolution, sans même chercher à se protéger ; puis il s’effondre lui-même sous les balles. »

Sur le vitrail les mains du Christ accueillent le Père Tornay et Doci

 

 

CINQUIEME VITRAIL: LA PAIX

La Colombe posée sur les rayons de lumière porte les rameaux d’olivier. Blanche, majestueuse, élégante, elle est le symbole universel de la paix. Les rayons de la paix descendent sur le peuple,
sur Doci et sur le Père Tornay.

 

 

.

 

L’Association des amis du Bhx Maurice Tornay exprime sa reconnaissance et ses remerciements à Mmes Romaine Pellouchoud-Mabillard et Gisèle Carron pour l’aimable autorisation accordée de publier cet essai:

ESSAI D’ETUDE HISTORIQUE ET ICONOGRAPHIQUE
RAPPORT DE CONSERVATION-RESTAURATION